Rallye Epernay Vins de Champagne

Publié le par benjamin

Afin de découvrir cette année de nouveaux concurrents et de nouvelles spéciales, j’avais décidé cette année de participer au rallye Epernay Vins de Champagne.

 

Ce ne fut pas une mince opération en termes d’organisation puisque c’est à 300 km de la maison et ne voulant pas partir 2 week-ends de suite, nous sommes partis le mercredi soir pour attaquer les recos le jeudi. En plus, la destination a généré des envies d’accompagnement (je n’ai pas l’impression que se soit d’ailleurs que pour le rallye lol) et nous ne serons pas loin de 15 personnes ce week-end. Bref, après 3h30  de camion nous voilà au gite.

 

Avec Fred Curt  mon copilote du week-end nous découvrons les spéciales et le moins que l’on puisse dire c’est que cela change de chez nous. Il faut tout d’abord se repérer pour le 1ere tour dans le labyrinthe des vignes et ses fameuses routes en béton. Mais que les es sont sales et pleine de poussières. Il y a aussi beaucoup de traversée de village. Moi qui croyais être joueur au niveau des cordes, les gens du nord m’ont expliqué ce que c’était des vraies cordes !

 

Le matin du rallye je ne suis pas très en forme, j’ai une otite, il pleut et je dois l’avouer je balise sévère. Pas grand monde que l’on connaît si loin de nos bases et donc difficile d’échanger sur les expériences.

Nous voila au départ : c’est parti ça glisse énormément en TA00 sur le gras malgré que la pluie est stoppé. Je ne suis pas concentré sur les notes ; il m’annonce pourtant correctement un ciel sur la chicane mais je n’ai pas noté en recos « frein en ciel » et passe donc le ciel à fond. Impossible de passer la chicane et je choisi les vignes. Les spectateurs nous poussent mais impossible la voiture est vraiment coincé. A ce moment je peux vous dire que je ne fais pas le malin. On sort et on fait le point : le pare choc est cassé ainsi que la biellette de direction. Quelques voitures passent et c’est la fin du rallye. Les spectateurs partent et on se retrouve tout seul … L’AX est vraiment bien coincée… Heureusement, les employés de la ville qui ramassaient les ballots nous ont tirés avec leur gros camion et l’AX remontée vite sur le plateau. Le soir pas vraiment le cœur la fête… Comment j’ai pu de ne pas voir ce piège grossier en recos ??? ce n’est quand même pas mon 1er rallye !!! bref c’est fait

 

Il ne reste plus maintenant qu’à organiser les réparations et surtout se venger pour un bon résultat au prochain rallye Dijon Côte d’Or

 

Merci de m’avoir lu et à bientôt

Publié dans Course

Commenter cet article